Documents pour «Identité»

Les Français

De Guy Girard

1h27min14

“L'entreprise est ambitieuse : filmer un sentiment. Un sentiment à la fois profond et qui porte à controverse, le sentiment d'être français. Où en est l'identité française ? Comment, par quel processus, même si l'on n'en est pas originaire, se sent-on ancré ou pas dans la continuité historique de la France ? Qu'est-ce qui a changé depuis une vingtaine d'années ? C'est porté par ce questionnement que Guy Girard a fait son "Tour de France". Il a sillonné le pays à la recherche de ce qui constitue l'identité française aujourd'hui. Il a filmé les Français dans leur diversité, dans leur vie, en couple ou en groupe, en famille comme au travail. Son parti pris esthétique et son intuition cinématographique l’ont amené à des rencontres singulières, à travers lesquelles il a tenté de décrypter le sentiment d'appartenance, le sentiment de la citoyenneté française, pour composer un film en forme de portrait mosaïque de "l'être français".”

Clitopraxis

De Emmanuel Laborie

57min20

Une nuit, Thomas découvre l’existence de son clitopraxis : un organe sexuel commun, dont il était visiblement le seul à ignorer l’existence. Il se lance dans une enquête sur lui-même et son ignorance coupable.

Avaler des couleuvres

De Jan Sitta

19min14

Son CAP tout juste en poche, Souad décroche son premier emploi dans un salon de beauté. La chance semble enfin lui sourire...

Le bleu blanc rouge de mes cheveux

Josza Anjembe

20min42

À dix-sept ans, Seyna, une adolescente d'origine camerounaise, se passionne pour l'histoire de la France, le pays qui l'a vue naître et dont elle est profondément amoureuse. Son baccalauréat en poche et sa majorité approchant, Seyna n'aspire qu'à une chose : acquérir la nationalité française. Mais son père, Amidou, s'y oppose farouchement.

Insiders : escape plan Plan de fuga

De Inaki Dorronsoro

1h40min46

Victor, braqueur solitaire et mystérieux, affiche une longue carrière de casses réussis. Son secret ? Il excelle dans l'art de percer les murs. Son palmarès ne tarde pas à faire du bruit dans le milieu : il est approché par un groupe mafieux russe pour réaliser hold-up du siècle. Sa mission est simple : il doit forer seul l'unique porte de sortie qui leur permettra de s'échapper du coffre-fort d'une banque internationale. Mais l'opération se complique lorsque le chauffeur du fourgon le reconnait. Car Victor n'est pas celui qu'il prétend être...

Marlon

Jessica Palud

19min29

Marlon, quatorze ans, rend visite à sa mère en prison pour la première fois depuis son incarcération. La jeune fille, protégée par sa famille et son entourage, s'entête malgré tout à croire que sa mère est son héroïne d'enfance.

Interview with Tim Scanlon

Tim SCANLON

32min08

T.M. Scanlon is Alford Professor of Natural Religion, Moral Philosophy, and Civil Polity. He received his B.A. from Princeton in 1962 and his Ph.D. from Harvard. In between, he studied for a year at Oxford as a Fulbright Fellow. He taught at Princeton from 1966 before coming to Harvard in 1984. Professor Scanlon's dissertation and some of his first papers were in mathematical logic, but the bulk of his teaching and writing has been in moral and political philosophy. He has published papers on freedom of expression, the nature of rights, conceptions of welfare, and theories of justice, as well as on foundational questions in moral theory. He was invited at EHESS on the 13th November 2017 for a one-day long discussion of his manuscript "Why does Inequality Matter?" and on the 14th November he participated in the CESPRA seminar on Normative political philosophy. Interview conducted by Luc Foisneau (CNRS director of research) with the collaboration of Véronique Munoz-Dardé (UCL/Berkeley) after the seminar given by Tim Scanlon on « Contractualism and justification » that was the first session of the seminar series on Normative political philosophy (EHESS).

Imposteur

De Elie Chapuis

06min32

Dans une ville, la nuit, un cerf à forme humaine tente de voler l'identité d'un homme en lui arrachant la tête.

Flip

Anne Hirsch

07min10

Dans un monde où les masques sont vitaux, Sam se fait dérober son précieux “visage” dans le métro par un mystérieux voleur. Forcé de porter l’étrange et sinitre masque abandonné par son agresseur, Sam se retrouve plongé dans une spirale de paranoïa et de folie qui ne s’achèvera uniquement que lorsque Sam retrouvera le voleur …

L'espionne de Tanger Saison 1 - 17 épisodes

1936, Madrid. Sira Quiroga est la fille d’une ouvrière célibataire qui lui a enseigné la couture toute petite. Amoureuse d’un petit escroc, elle quitte l’Espagne pour Tanger où il l’abandonne. Sira doit travailler en tant que couturière. Malgré tout, elle réussit à s’en sortir et ouvre un atelier de couture à Tétouan. Sa vie prend alors une tournure inattendue...

Je suis Gong

Laurie Lassalle

19min55

JESUISGONG.COM est un site de rencontre imaginaire : via des webcam disposées dans la cité de La grande Borne, à Grigny, des jeunes se rencontrent, se confrontent pour la première fois au hasard des connexions.

Un portrait de la jeunesse d’aujourd’hui, où douceur, violence et confessions se mêlent à la poésie : le film est inspiré de Je suis Gong, poème d’Henri Michaux.

L’histoire par le bas

Simona CERUTTI

2h04min05

L’histoire de l’Europe moderne constitue l’un des terrains privilégiés du dialogue entre l’histoire et les sciences sociales. Ces sociétés qui à la fois se trouvent à distance de ce que nous considérons comme contemporain et en forment le creuset ont permis l’élaboration d’œuvres intellectuelles de grande ampleur, comme celle d’E. P. Thompson (1924-1993), dont le travail sur la classe ouvrière ou l’économie morale a marqué l’historiographie internationale. À l’occasion de la récente traduction en français par Jean Boutier et Arundhati Virmani des Usages de la coutume, l’historienne Simona Cerutti s’est livrée à une relecture de la notion essentielle d’« histoire par le bas » (history from below), une approche qui désigne à la fois une méthode et un objet historiographiques, tout en prêtant attention à des pratiques sociales qui demeurent souvent dans l’ombre de l’histoire traditionnelle. Nous proposons de revenir sur cette notion, ce qui permettra de confronter les approches d’E. P. Thompson et de S. Cerutti et, plus largement, d’aborder des questions méthodologiques qui concernent l’ensemble de l’histoire et des sciences sociales. Pour en savoir plus