Cinéma

Sur la route

On the road

Réalisateur : Walter Salles
Durée : 2h20min. Français
Adhérents
(3,0 1 votant)
A consulter dans le cadre de votre forfait.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays.

Résumé

Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou.

Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou.

Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

Titre original / Sous-titre
On the road
Editeur / Distributeur
MK2
Pays
France
Royaume-Uni
États-Unis
Année
2012
Casting
Walter Salles - Réalisateur
Kristen Stewart - Comédienne
Amy Adams - Comédienne
Kirsten Dunst - Comédienne
Alice Braga - Comédienne
Elisabeth Moss - Comédienne
Garrett Hedlund - Comédien
Sam Riley - Comédien
Tom Sturridge - Comédien
Danny Morgan - Comédien
Jose Rivera - Scénariste
Jack Kerouac - D'après l'oeuvre de
Gustavo Santaolalla - Compositeur
Distinctions

2012

Festival de Cannes : Nommé pour la Palme d'Or

Nommé pour le Grand Prix

Nommé pour le Prix du Jury

Nommé pour le Prix de la Mise en Scène

Nommé pour le Prix du Scénario

Nommé pour le Prix du Jury Oecuménique

Nommé pour le Prix de la Jeunesse

Nommé pour le Prix François Chalais

Nommé pour le Prix Fipresci - Compétition Officielle

Critiques

Walter Salles réussit à donner toute sa modernité à l'oeuvre de Kerouac à travers un road-movie toujours sur les chapeaux de roues. Électrisant. Le Journal du Dimanche

La part de romantisme que chaque personnage porte en lui (...) se trouve considérée sans contaminer jamais le regard porté sur eux, sur leur histoire, sur cette forme même de naïveté. C'est une des raisons qui font que le film touche autant, et si durablement. Le Nouvel Observateur

Bien sûr il y a des longueurs, car les voyages sont parcourus et reparcourus sans autre but que l'amitié, la conduite et la fête. Mais Walter Salles transmet comme personne cette fureur de vivre. Paris Match

Un découpage très libre, une caméra proche des personnages, sans cesse aux aguets des émotions affleurant sur les visages, une lumière souvent naturelle (parfois un peu sauvage) contribue à la construction d'un voyage dans toutes ses directions physiques et mentales. Positif

Le cinéaste brésilien s'en tire plutôt bien, imposant à son film le même rythme jazz que celui qui avait accompagné et inspiré le jeune écrivain. (...) Le voyage de ces pionniers peut paraître limité (...) mais il a le mérite d'être le premier du genre, et ses interprètes réussissent à nous faire partager l'excitation de la découverte. Première

Catégorie
Niveau scolaire
Cette fonction est inactive en démo.