Documents pour «pendaison»

Le goût de la cerise Ta'm e guilass

De Abbas Kiarostami

1h35min12

Un homme d'une cinquantaine d'années cherche quelqu'un qui aurait besoin d'argent pour effectuer une mission assez spéciale.  Au cours de sa quête, il rencontre dans la banlieue de Téhéran un soldat, un étudiant en théologie et un gardien de musée, vivant à la limite de la marginalité.  Chacun va réagir à sa proposition de manière différente...

Les Danseurs d’Echternach

De Evy Friedrich

19min04

Au XVe siècle, un violoniste injustement condamné à être pendu à Echternach fut sauvé par le chant miraculeux de son violon. En entendant la musique, les témoins de l'événement se mirent à sautiller d'un pied sur l'autre. Le violoniste put alors descendre de l'échafaud et s'en aller. Il fallut l'intervention de Saint Willibrord pour libérer les témoins de leur envoûtement. C'est cette musique qui, chaque année, accompagne encore la procession dansante d'Echternach qui a lieu le mardi de la Pentecôte.

Black's game Svartur á leik

De Óskar Thór Axelsson

1h41min10

Alors que le banditisme et la violence s’intensifient dans le pays, deux amis d’enfance se retrouvent au sein d’un gang de dealers qui souhaite contrôler le marché souterrain islandais.

Le suicide

Xavier POMMEREAU

59min38

Conférence publique sur le suicide et ses raisons, revenant sur grand nombre d'idées reçues. Le mot suicide a été introduit par un prêtre au 18ème siècle pour contrebalancer un mot trop fort homicide. La mortalité en France a baissé de 40% sauf le suicide qui n'a baissé que de 20%. 3 suicidés sur 4 sont des hommes plutôt âgés en milieu rural qui utilisent des méthodes très violentes comme la pendaison et l'arme à feu. Le suicide chez le sujet jeune est aussi un souci de santé publique. 20 % des accidents de la route sont en fait des suicides non reconnus. Le portrait robot du suicidant en revanche est féminin, vit en milieu urbain et est âgé de moins de 40 ans. La méthode utilisée est essentiellement l'intoxication par psychotropes. En situation de survie, le suicide est rare. La conférence a été donnée à l'Université Victor Segalen Bordeaux 2 dans le cadre du cycle de conférences "L'invité du Mercredi" / Saison 2004-2005 sur le thème "La mort - Regards croisés". Service culturel Université Victor Segalen de Bordeaux 2 / DCAM / Résumé rédigé par le SCD médecine Nancy