Documents pour «Poésie»

Poèmes du monde

"Poèmes du Monde" est un tour du monde des mots et des images. Cette série d'animation illustre des poèmes d'origines différentes, afin de sensibiliser les enfants et plus largement le grand public, à la poésie et aux cultures du monde. Avec humour et fantaisie, ces courts-métrages d'animation mettent les mots en image, pour partager avec un large public les bonheurs de la langue et de la diversité des cultures.

Poèmes à voir 2 parties

La collection "Poèmes à voir" fait découvrir aux enfants les grands classqiues de la poésie française, avec humour, fantaisie et onirisme.  Ces courts métrages, d'animation ou de fiction, mettent les mots en images, pour sensibiliser les enfants à la poésie.

4e conférence hybride : la poésie en langue des signes

1h25min48

Enregistrement video de la conférence organisée le 4 novembre 2013 au Conservatoire national supérieur d'art dramatique par le labex Arts-H2H dans le cadre du projet CIGALE (Capture et Interaction avec des Gestes Artistiques, Langagiers, et Expressifs).

Cette conférence est l’histoire d’une rencontre...Il sera question de poésie crée en différentes langues des signes, ces langues visuelles et de mouvements. Il sera aussi question d’art numérique et de réalité virtuelle. Et surtout, il sera question de ce que nous permet d’imaginer l’histoire de leur rencontre potentielle...

Traducteurs en langue des signes : Vincent Bexiga et Julie Girard.

Montage : Coralie Vincent avec l'aide de Fanny Catteau et Marion Blondel.

Gestes capturés : Dominique Boutet, Julien Lubek.

Extrait video : Debbie Rennie

Paris/poésie dans Aurélien de Louis Aragon (par Olivier Barbarant)

Olivier BARBARANT

2h02min24

« Tout m'est également parole », déclarait le jeune Aragon, considérant que les catégories et les genres littéraires étaient débordés par l'intensité d'une écriture. Pour ce qui concerne Aurélien, ce roman considéré comme un poème par Claudel, il a été choisi de considérer ce que l'usage de Paris apporte de poésie à la prose et à la construction romanesques. Ainsi se trouvent conjointes, de manière un peu oblique, ou diagonale, deux des entrées du programme de l'année. Qu'est-ce qui fait d'Aurélien un poème ? Que vient faire Paris dans cet alliage de roman et de poésie ? Un cri lancé en vers, cri contemporain de la rédaction d'Aurélien, sera ici pris au sérieux : « Et Paris mon Paris soit notre poésie ». Olivier Barbarant

Curse of the flesh

Leslie Lavielle

16min54

Curse of the Flesh est une œuvre poétique, fantastique et entièrement musicale qui retrace l’histoire d’hommes invisibles accompagnés d’un singe esclave qui accostent sur une île tropicale à la recherche d’un trésor. Sur place, ils y découvrent une tribu de femmes sauvages et cannibales qui voue un culte certain à une pierre aux pouvoirs mystérieux. Cet objet convoité deviendra alors le centre de tous les conflits.

Mr Lune

De Julien Sèze

04min45

Mr Lune, rejeton céleste issu de la fécondation de la Lune par une météorite, se sent seul et fait tout pour rejoindre la Terre.

Do it yourself

Clarie Agnes

06min38

Une jeune femme célibataire, invitée à un mariage, se met en tête de créer le cavalier de ses rêves...

Rencontre avec Pierre Judet de la Combe

Pierre JUDET DE LA COMBE

54min59

Qui appelle-t-on Homère ? Qui est à l’origine de l’Iliade et de l’Odyssée ? Ces deux questions rejoignent celles des origines et de l’évolution des langues et des civilisations. Ces deux textes, Homère et la philologie classique suivi de L’Agôn des Aèdes en Eubée, illustrent les idées de Nietzsche encore imprégné de ses études classiques.

Contes Persans 2 volumes

Découvrez les merveilles de l’animation iranienne (1972-2007), de tendres contes sans paroles. En même temps qu'un coup de projecteur sur le meilleur de l'animation iranienne, ce programme propose une réflexion poétique et métaphorique sur le monde qui nous entoure. Sans dialogues

Amour fou

De Jessica Hausner

1h31min40

Berlin, à l'époque romantique. Le jeune poète tragique Heinrich souhaite dépasser le côté inéluctable de la mort grâce à l'amour : il tente de convaincre sa cousine Marie, qui lui est proche, de contrer le destin en déterminant ensemble leur suicide, mais Marie, malgré son insistance, reste sceptique. Heinrich est déprimé par le manque de sensibilité de sa cousine, alors qu'Henriette, une jeune épouse qu'Heinrich avait également approchée, semble soudainement tentée par la proposition lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable. 

En sortant de l'école - Collection Jacques Prévert

“En sortant de l’école – Jacques Prévert” est une collection de 13 courts métrages d’animation de 3 minutes, qui se propose d’associer poétiquement, dans la liberté artistique la plus exigeante, 13 poèmes de Prévert à l’univers graphique de jeunes réalisateurs tout juste sortis des écoles d’animation françaises.  La diversité des techniques est l'une des clés de voûte de cette collection : stop motion, banc-titre, papier découpé, 2D numérique, 3D…

Dominque Casajus (CNRS. IMAF) : « Titre: Saudade, solitude et mélancolie »

38min07

Le maître mot de la poésie touarègue
classique est esuf, un terme qui, par certaines de ses acceptions, se
rapproche du français "solitude", lequel désigne lui aussi le
sentiment du délaissé tout comme les lieux désertés par la fréquentation des
hommes. Mais esuf désigne aussi la nostalgie de l'être aimé ou du pays
perdu, acception qui lui est propre et qui n’est pas rendue en français par
« solitude ». On dit fréquemment, dans la poésie, ou même dans les
lettres à des êtres chers : « l’esuf
de toi est en moi », c’est-à-dire « tu me manques ». Deux
sentiments qui pour nous sont distincts, la souffrance d’être séparé de l’aim,
et le serrement de cœur qu’on éprouve lorsqu’on se sent seul, sont donc perçus
par les Touaregs comme les modalités d’un même sentiment. C’est une situation à
laquelle les ethnologues sont accoutumés. Il en est des sentiments comme des
mots : leur étendue ne se recouvre pas parfaitement dans les différentes
cultures. On peut imaginer que ce que le Touareg éprouve quand il se dit
« dans la solitude » n’est pas exactement ce que le Français éprouve
quand il dit la même chose. On peut cependant aller un peu plus loin que ce
constat, banal, de la relativité culturelle. En effet, du 12ème au
16ème siècle, les troubadours galégo-portugais, puis les écrivains
portugais écrivant dans ce qu’on appelle le castillan lusitanien disposait d’un
mot, dérivé du latin solitas, qui
avait exactement le même champ sémantique que esuf. Il s’agit du mot dont la forme castillane était soledad, et la forme proprement
portugaise soedade, soydade, ou suydade.
On trouve par exemple chez le grand dramaturge portugais Gil Vicente, ainsi que
dans une chanson du 16ème siècle, Soledad tengo de ti, « j’ai la solitude de toi », qui est
un équivalent mot pour mot du touareg « l’esuf de toi est en moi ». Par la suite, soedade est devenu saudade,
qui n’a plus que le sens que « nostalgie », tandis que soledad, qui existe encore en castillan,
n’a plus que le sens du français « solitude ». On évoquera le
cheminement de ces termes, qui ont eu, et qui ont encore tant d’importance dans
la poésie portugaise.